L'indivision est le fait
pour plusieurs personnes d'être propriétaires d'un même bien,
à parts égales ou non. 

L'indivision se retrouve le plus souvent dans le cadre des successions.
Lorsqu'une personne laisse à son décès plusieurs héritiers,
ils se trouvent en situation d'indivision :
Chaque héritier est propriétaire d'une quote-part du patrimoine.

Par exemple, en l'absence de testament,
deux enfants héritent de leur père :
Chacun des enfants est propriétaire de la moitié du patrimoine du défunt.  

Des concubins qui achètent un bien ensemble,
sont également soumis à l'indivision :
Ils sont propriétaires chacun d'une quote-part du bien. 

Chaque propriétaire d'une part dans l'indivision est qualifié d' « indivisaire ». 

A noter :
Les actes d'administration peuvent être pris par les indivisaires réunissant les 2/3 des droits indivis.
Les actes de disposition (comme la vente du bien indivis) nécessitent l'accord unanime des indivisaires.

Retour à l'accueil