Vente d'immeuble à construire, dans laquelle le vendeur,
généralement un promoteur, s'oblige à édifier un immeuble dans un délai convenu.
 
L'acquéreur est immédiatement propriétaire du terrain sur lequel le bien est construit et devient propriétaire du bien au fur et à mesure de son édification.
Il paie le prix de façon étalée, en fonction de l'avancement des travaux. 
 
Lorsque la VEFA concerne un bien à usage d'habitation ou professionnel et d'habitation,
acquis par une personne physique, elle fait l'objet d'une réglementation particulière,
destinée à protéger l'accédant à la propriété :
Le contrat de vente doit être passé suivant un formalisme particulier, et les versements sont encadrés.
 
Ces règles sont imposées à peine de nullité de la vente.
Retour à l'accueil